La Team Lachelesfreins

La Team Lachelesfreins

Le 28/06 : L'Epone tour 2015 à Epone (78)

En résumé :

  • 62 km
  • 775m de D+
  • 4h27,
  • Moyenne 17,4 km/h
  • ? participants
  • 4 membres de la Team et 2 amis
  • Une clavicule
  •  

Nous sommes le 28 juin, l'Epone Tour cloture ce mois de Juin qui aura été splendide. Le soleil est une nouvelle fois au rendez-vous. L'an passé, sur le 45km de l'Epone tour 2014, Bébel et moi nous sommes restés sur notre faim. Cette année je motive la Team pour faire le 60km, avec un objectif caché d'améliorer le 16km/h de moyenne de l'an passé.  4 lacheurdefrein répondent présents. Mais le mois de juin, c'est aussi la saison des barbecues, alors il vaut mieux ne pas rentrer trop tard le midi. J'ai donc négocié un départ à 7h30. Et pour profiter au maximum de cette matinée de vtt sous le soleil, c'est à vélo que je vais aller à cette rando. Ca va me rajouter 12km, mais je suis motivé. J'en parle à Bébel, il me prend d'abord pour un fou, puis il me répond que l' "aventure" le tente aussi. Alors rendez-vous est pris à 7h sur le pont de Gargenville.

Nous voilà tous les deux à 7h, en route pour l'Epone tour, en train de profiter du levé de soleil, pas un nuage à l'horizon, cette journée, va être trop top!


7h25, nous arrivons au départ de la rando, pas grand monde à cette heure-ci. Nous ne sommes pas habitués à être présent si tôt.


David et Gump nous rejoignent, ainsi que deux potes à eux. Peut-être des futurs membres de la Team. Pas de queue pour les inscriptions, 7€ pour la participation. Nous discutons autour du nouveau vtt de David, le premier 29 pouces de la Team. 


Et vous connaissez la réputation de la Team, alors forcément il y a un peu de bricolage à faire. La leçon du jour : Régler le jeu de la potence à Bébel juste avant de prendre le départ. 


La team est en route pour le 60km. 


Echauffement du Bébel en bon et dû forme. 


Nous rejoignons la première forêt, et c'est directement parti pour un gros tirage de bourre dans le single "du canada". Celui-ci est grandiose. Je me régale à  pourchasser David et à lui mettre la pression, car un 29 pouces, on a beau dire ce qu'on voudra, ca n'est pas aussi agile et vif que mon bon vieux 26 pouces. Le David retarde au maximum ses freinages, puis relance comme un gorret, sans avoir de visibilité sur ce qu'ils nous attends derrière.


Je peux dire que maintenant, son 29 pouces est rodé. Puis arriva ce que je craignais, un freinage vraiment tardif et voilà mon Dav qui tape une bise au pote de gump, le Grand chêne. Pas de bobo, et voilà le 29 pouces baptisé. Il sait maintenant ce qui l'attend tous les dimanches. Et David, lui, en redemande encore, je lache prise, Bébel prend le relais. Les 26 pouces n'ont pas dit leur dernier mot.

 

 

 


Ensuite un passage rapide à travers champs, toute la team est réunit. Gump ferme la piste. Le temps est très sec, et les ornières sont très raides. On y passe désormais très prudemment, pas envie de refaire une Gumpette. Et chaque pote surveille derrière pour surveiller que toute la Team passe sans encombre.

Puis nous revoilà en forêt, dans une descente en single, bien raide, avec un panneau "danger", miam miam. Nous sommes pris en flagrant délit de bonheur !



Nous voici à Aulnay sur Mauldre, Bébel et moi, rattaquons une belle côte. Au sommet nous attendons le reste de la Team. Et là, mon téléphone sonne. C'est Gump :  "je me suis cassé la gueule, j'ai mal à l'épaule, je ne peux plus la bouger, continuez sans moi...". Ni une ni deux, David, Bébel et moi rebroussons chemin pour allez le retrouver. Il faut que l'on remonte la descente "dangereuse" en veillant à bien se mettre sur le côté pour ne pas gêner la randonnée. Nous retrouvons Gump, sur son vélo prêt à rejoindre le point de départ. David lui prend son sac. Et vu que Gump ne veut pas perdre une miette de la rando, il se tape quand même la descente "dangereuse" avec son épaule en moins. 

 

La Team prend la pose.


Un patrouilleur nous indique le chemin le plus court par la route. A la vue d'un reverbere, encore sous endorphine, Gump se prend pour Mel Gibson dans l'arme fatale 2, et pense pouvoir se remettre seul l'épaule.



Nous réussirons heureusement à le convaincre du contraire. Nous le ramenons jusqu'à sa voiture. Il se sent capable de prendre la route seul. Nous lui chargeons son vtt et le voilà partie pour une autre manche de l'Epone tour, direction la clinique de Meulan. Lire la suite de l’Epone Tour par Gump.

Nous sommes de retour sur le parcours du 60km, là où nous l'avions laissé. Après cette boucle de 10km, le soleil commence a bien taper. Nous rejoignons "enfin" le premier ravitaillement, et j'ai reçu un sms de Gump qui est bien arrivé aux urgences. Premier ravito, très bien garnis, et très bien organisé. L'eau coule à flot. Nous nous refaisons une santé.


La suite est beaucoup plus classique. Des bonnes côtes, des bonnes descentes. J'en profite pour tester le 29 pouces de David, il me parait super confortable. Par contre pour le relancer, il faut des cuisses comme des essieux d'autobus. 

Nous rejoignons "déjà" le second ravitaillement.


Pas trop besoin de manger ou de boire, se sera un arrêt express. Mais malgré cela, il commence à se faire "tard" pour moi. Pourtant nous avons roulé avec une moyenne de 17,5km/h, c'est donc la mort dans l'âme que je vais abandonner Bébel et David en rentrant par le chemin le plus direct.

Ils vont maintenant pouvoir libérer les chevaux, et vont se faire une nouvelle fois flasher. 


Pendant ce temps, je rejoins l'arrivée où un super sandwich et une boisson m'attendent. Je les savoure tout en pédalant pour rentrer chez moi. 

Au final, une belle boucle de 60km, avec 750m de D+ à 17,4km/h de moyenne.


Encore une très belle édition de l'Epone tour, merci aussi pour les photos. Avec cependant un bémol pour notre Mel Gibson à qui l'on souhaite un très bon rétablissement !

 

 


JC

 

Voici les notes obtenues par le sondage :





13/07/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres