La Team Lachelesfreins

La Team Lachelesfreins

Le 01/11 : Deux belles frayeurs (Vidéo et Photos d'Halloween :P)

 

Bon ca y est, me voilà remis de mes émotions...

 

Samedi 1er Novembre, par une superbe après-midi ensoleillée et 20°, incroyable pour la saison, nous voilà partie avec Nico dans ses singles favoris.

 

Tout se passe bien, le soleil est là, le terrain sec ou tout juste humide, les arbres ont pris les couleurs de l'automne. 3 semaines sans avoir pû sortir, me voilà sur mon vtt. Je lutte quand même dans les montées à fort pourcentage. Il a de sacrés coups de cul le Nico sur son parcours d'entrainement. Les singles sont magnifiques et on les enchaine sous toucher au freins, on ne se refait pas.

 

Je prends confiance, ca tourne à gauche, à droite, ca monte, ca descend. On prend le temps de poser les Gopro, je dis "les" parce que Nico vient de s'en acheter une aussi, pour vous faire un beau petit film. Je passe devant, c'est maintenant Nico qui me suit. Et c'est là que mes ennuis vont commencer, une première bosse, petit saut, j'adore, et une deuxième bosse, moyen saut, et là, mauvaise réception me voilà face à face avec un arbre couché. Vue ma vitesse, et la distance nous séparant je sais que l'impact est inévitable... Je décide de faire partir l'arrière du vélo pour prendre l'arbre de côté, je sens que mes jambes vont morfler, et BAM! Le choc! Jambe droite court-circuitée, impossible de bouger de nul-part. Ce n'est pas la jambe du côté de l'arbre qui a morflée, mais l'autre qui est venu s'écraser dans mon cadre en plein dans le genou au moment du choc. Je me dis ca y est, tu vas l'avoir ta fracture. Bon rien n'est ouvert, c'est juste égratigné, c'est déjà ca de gagner, ca évitera à Nico de tourner de l'oeil en me portant secours. Et ca commence déjà à bleuir. 5 minutes se passent, je suis toujours par terre, dans la même position qu'au moment du choc, je sens que je peux bouger et demande à Nico de m'assoir. Tout à l'air de se tenir. Puis il me remet debout. J'appui légèrement sur le genou, ca a toujours l'air de tenir. J'ai mal, mais je m'en sort trop trop bien. On rentrera au point de départ situé à 10km en évitant au maximum les côtes, je ne peux pas forcer sur le genou droit. Ca tire...

 

3 jours ont passé et ca va mieux. J'ai eu trop de chance!

 

Mais je vous vois venir, et la vidéo alors ? Et bien oui il y a une vidéo, mais je n'ai pas encore eu le courage de la poster, ca me fait encore trop mal...

 

En attendant pour vous faire patienter, voici la photo de mon genou :

 

 

A bientôt sur les chemins.

JC

 

Voici la vidéo de notre sortie avec Nico, avec ma cascade en bonus :P

 

 

 

Et pendant ce temps, à quelques centaines de kilomètres de là, Julien écrit :

... ça me fait penser à ce qui m'est arrivé ce WE. Je me suis refait toute la peinture côté gauche ... 

 


En plus c'est en faisant le con. En même temps c'est souvent comme ça que ça arrive.
Dimanche matin, petite rando avec un pote autour du Mans, peinard, il fait beau, pas trop de dénivelé pour une reprise. Au bout de 35 km nous découvrons un vélodrome extérieur, dans un état plus que moyen ... j'aurais du me douter ... Je pars bille en tête, j'envoie fort, tout à droite, arrive le premier virage que je vais prendre à une bonne vitesse et là, plus de lumière, une fraction de seconde a suffit, je perds l'avant et me voilà parti pour la glissade ... AIEEEEEEEE putain que ça brûle :-/
Genou HS, Jambe gauche bien amochée, fesses gauche moyennement attaquée et coude+avant bras gauche bien amoché aussi :-(
Le plus dur c'est la douche ... la désinfection et surtout la nuit suivante où on arrive pas à fermer l'oeil. Nous sommes mercredi, j'ai toujours un mal de chien à marcher.


Bon courage à JC

Julien.

 



04/11/2014
29 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres